Accueil / Outils/Téléchargements
710 Téléchargements
Note de conjoncture n°6 : Bilan Août & perspectives

86% des hébergements insulaires sont satisfaits de la fréquentation du mois d’août. Après un bon démarrage de l’été, où la satisfaction de juillet 2022 était supérieure à celle de juillet 2021, la fréquentation du mois d’août réjouit 86% des hébergeurs. Elle reste légèrement en deçà de celle d’août 2021 qui était de 90%. Le taux d’occupation moyen est de 82%. La clientèle française est encore très présente sur l’île mais les étrangers ont fait leur retour. L’arrière-saison s’annonce pour l’heure encore moyenne. Les réservations, en progression lente, sont à analyser au regard du contexte économique actuel, mais cette arrière-saison pourra peut-être compter sur les réservations de dernière minute (une tendance en hausse observée chez les hébergeurs).

Notes de conjoncture (pdf, 3 Mo)
Note de conjoncture n°5 : Bilan Juillet & perspectives.

76% des hébergements insulaires sont satisfaits de la fréquentation du mois de juillet. Après un démarrage en douceur de la saison, le mois de juillet est globalement bon dans l’ensemble des hébergements de l’île, même si des différences sont notables en fonction du type de structure. Le taux d’occupation moyen est de 76% et les visiteurs étrangers sont bel et bien présents. Le mois d’août s’annonce déjà très positif avec un taux moyen de réservation de 81% ce qui satisfait 76% des hébergeurs interrogés. Les réservations pour le mois de septembre continuent leur progression et celles d’octobre patinent.

Notes de conjoncture (pdf, 5 Mo)
Note de conjoncture n°4 : Bilan Juin & perspectives

Le mois de juin marque le retour sans conteste des visiteurs étrangers : de la clientèle du mois de juin, 28% soit un retour quasi normal à la situation d’avant crise. Interrogés sur leur bilan global d’avant-saison, les professionnels de l’hébergement se disent satisfaits à près de 60%. Un bilan plutôt positif porté notamment par un mois de juin assez bon : 63% des hébergeurs insulaires sont satisfaits de la fréquentation touristique du mois de juin. L’été est prometteur pour 70% d’entre eux avec un niveau de réservation moyen de 72% pour les deux mois d’été. L’arrière-saison s’annonce aussi de bon augure avec un taux de réservation de 43% pour le mois de septembre.

Notes de conjoncture (pdf, 109 Ko)
Note de conjoncture n°3 : Bilan mai & perspectives

48% des professionnels de l’hébergement sont satisfaits de la fréquentation touristique de ce mois de mai. Tout comme en avril, la reprise se poursuit sur le même rythme en mai. Même si les chiffres de 2019 ne sont pas encore atteints pour beaucoup de professionnels en ce début de saison, le bilan global du mois de mai est largement meilleur que celui de l’an passé, malgré une absence quasi-totale de ponts et une météo souvent capricieuse. Le pont de l’Ascension, seul pont du mois de mai, a quant à lui satisfait 60% des hébergeurs. Enfin le retour de la clientèle étrangère semble se confirmer tout comme celui du tourisme d’affaires. Pour le futur de la saison les perspectives sont plutôt encourageantes. Les réservations enregistrées pour les deux mois d’été poursuivent leur croissance et le mois de septembre s’annonce déjà prometteur (39% de réservations).

Notes de conjoncture (pdf, 716 Ko)
Cahier du Tourisme- Numéro 11

La récente crise sanitaire a bouleversé les modes de consommation du voyage. Les voyageurs ont adopté de nouveaux comportements en se réadaptant et en se réinventant. Il nous a donc semblé opportun d’observer ces changements en conduisant une enquête auprès des touristes ayant séjourné en Corse pendant l’année 2021 et tenter de répondre à quelques interrogations : - Qui sont-ils ? - Quels types de vacances ont-ils choisi ? Comment ont-ils voyagé ? - De quelle manière ont-ils consommé ? Quelle a été leur satisfaction ? Leurs attentes ? - Sont-ils prêts à modifier leurs comportements de voyage dans un contexte où le tourisme durable fait partie prenante des préoccupations de chacun d’entre nous ? - Et bien entendu : ces tendances observées en 2021 sont-elles éphémères ou bien inscrites dans la durée ? Autant de questions auxquelles l’Observatoire de l’Agence du Tourisme de la Corse tente de répondre dans ce Cahier du Tourisme #11.

Les cahiers du tourisme (pdf, 541 Ko)
L’emploi lié à la présence de touristes

C’est ce que montre une étude réalisée conjointement par l’INSEE et l’ATC dans la dernière note Insee Analyses Corse n°40 (mai 2022). En 2018, 14 500 emplois sont directement liés à la présence de touristes en Corse. Ils représentent 12% de l’emploi régional, une part 3 fois plus élevée qu’en France métropolitaine. Entre 2009 et 2018, la croissance de la fréquentation touristique insulaire induit la création de 4 350 emplois supplémentaires. Au plus fort de l’été, les effectifs sont multipliés par quatre par rapport à janvier, ce qui singularise l’île en termes de saisonnalité de l’emploi. Toutefois, la part des emplois liés au tourisme n’est pas homogène sur l’île. Dans quatre bassins de vie, les plus touristiques, elle atteint un quart des postes. Pour autant, la comparaison avec les bassins de vie littoraux continentaux, permet de nuancer la dépendance au tourisme de l’emploi régional.

(pdf, 451 Ko)
Cahier du Tourisme- Numéro 10

Avec l’essor des plateformes collaboratives d’hébergement encouragé par le développement du numérique, on assiste à une recrudescence du nombre de logements offerts à la location en ligne et notamment de la location saisonnière. Cette économie collaborative, qui repose sur le principe de la mise en relation de particulier à particulier, est devenue un phénomène de société suscitant nombres de réactions de toutes parts. Face à ces enjeux touristiques, économiques et sociétaux, la question de la mesure de ce phénomène devient primordiale. C’est ce que nous nous proposons de réaliser dans ce dixième numéro des Cahiers du Tourisme de l’Observatoire de l’Agence du Tourisme de la Corse consacré à l’analyse du marché de la location de meublés de tourisme en Corse en 2021 et de comparer ces éléments à l’année 2019, dernière année de référence. »

Les cahiers du tourisme (pdf, 5 Mo)
Note de conjoncture n°2 - Avril 2022- Une reprise en douceur

43% des professionnels de l’hébergement sont satisfaits de la fréquentation touristique de ce mois d’avril. Le début de saison semble démarrer doucement. Il demeure toutefois nettement meilleur que celui de l’an passé alors que nombreuses restrictions étaient encore en vigueur empêchant la libre circulation des voyageurs, comme en témoigne l’évolution des chiffres d’affaires. La clientèle étrangère semble amorcer son retour en Corse mais elle reste encore en net retrait par rapport à 2019. Une étude récente montre que 70% des Français ont prévu de partir en vacances entre avril et juin 2022 : ce qui devrait rassurer les professionnels du tourisme !

Notes de conjoncture (pdf, 1018 Ko)
2021, la consommation touristique atteint 39 % du PIB en Corse

En 2021, l’ATC et l’INSEE ont décidé de s'associer afin de travailler à la publication des principaux résultats issus de la régionalisation du compte satellite du tourisme. Ceci a permis de chiffrer la consommation touristique en corse, d’analyser sa structure en la comparant aux autres territoires, et, surtout, d’estimer la contribution du tourisme au PIB régional, qui atteint 39% du PIB en 2017.

Etudes et travaux thématiques (pdf, 472 Ko)