Les intentions de séjour vers la France

Accueil / Actualités / Les intentions de séjour vers la France

Anne CASABIANCA

Ingénieur, Chargée d’études socio-économiques- CDR

Les intentions de séjour vers la France

20/04/23

Après les intentions de départ des Français en vacances, TCI Research a réalisé pour Atout France une étude sur les intentions de départ vers la France.

4 000 voyageurs actifs (ayant réalisé au moins un séjour de loisir en hébergement marchand à l’étranger depuis 2019) ont été interrogés du 3 au 15 mars 2023, issus de 10 marchés : Royaume-Unis, Belgique, Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, Etats-Unis, Japon et Chine.

Cette étude met en avant :

Des intentions de départ des clientèles internationales, toutes destinations confondues, à un bon niveau

Ces intentions de voyage s’élèvent à 91% pour les Britanniques, 87% pour les Allemands, 80% pour les Néerlandais, 93% pour les Italiens, 95% pour les Espagnols et à 87% pour les Américains.

Les concrétisations de ces intentions (les réservations), sont à la hausse (+ 5 points) pour la majorité des marchés, montrant la confiance en l’avenir et également l’envie de réserver à l’avance pour profiter des meilleurs prix.

Les intentions de départs vers la France toujours fortes

Les intentions de séjour vers la France sont stables en comparaison avec mars 2022 sur les marchés britannique (9% des voyageurs actifs déclarent souhaiter se rendre en France), allemand (8%) ou suisse (14%). Les Etats-Unis confirment la belle tendance observée l’an dernier, en France (6%)Les intentions progressent par ailleurs sur les marchés asiatiques, notamment chinois et japonais. 31% des clientèles chinoises ayant l’intention de voyager à l’international souhaitent se rendre en France, intention attisée par la fin des restrictions. La France est de loin la première destination européenne privilégiée.

En termes de destinations pour leur prochain séjour en France, le littoral est le plus fréquemment envisagé et les destinations urbaines confirment leur retour en force, notamment pour les touristes sud-européens (47%, contre 48% pour le littoral), ainsi que les marchés lointains.

Les clientèles internationales confirment leur rôle fortement contributeur en termes de dépenses, avec un budget moyen journalier par personne de 212 €/jour pour les clientèles lointaines (244€/jour pour les Etats-Unis notamment), 166€/jour pour l’Europe du Sud et 161€/jour pour l’Europe de l’Ouest.

Share This