Etude Travelport : pourquoi le voyage d’affaires doit-il s’inspirer des usages des Millennials ?

Accueil / Actualités / Etude Travelport : pourquoi le voyage d’affaires doit-il s’inspirer des usages des Millennials ?

Etude Travelport : pourquoi le voyage d’affaires doit-il s’inspirer des usages des Millennials ?

01/06/18

Le fournisseur de solutions technologiques Travelport a mandaté une étude pour analyser le comportement et les attentes des 18 – 34 ans lors d’un voyage d’affaires.

Dans son étude « Global Digital Traveller Research », Travelport analyse les comportements des voyageurs d’affaires en fonction de leur tranche d’âge. L’entreprise met ainsi en lumière des besoins et des attentes différentes pour les voyageurs que le GDS appellent milleniums (18 – 34 ans), ceux de la génération X (34 – 55 ans) et les baby-boomers (+55 ans). Habitués à utiliser la technologie au quotidien, 45 % des voyageurs milleniums estiment ne pas pouvoir accéder à leurs informations de réservation sur leurs appareils 24 h/24 et 7 j/7. Ce sentiment touche 29 % des voyageurs de la génération X et seulement un baby-boomer sur dix (9 %). Autre contrainte mise en avant par les milleniums, la frustration de ne pas bénéficier de recommandations de voyage personnalisées de la part des entreprises. 40 % d’entre eux regrettent que l’analyse de données et la sauvegarde de leurs préférences antérieures n’optimisent pas leur expérience de réservation. Seul 1/3 de la génération X (31 %) et 1/5 des baby-boomers (19 %) partagent ce sentiment.

L’humain garde une place importante pour les milleniums

Pendant la phase de préparation du voyage, les milleniums sont plutôt indépendants. Un phénomène qui s’explique certainement par leur appétence pour le « Bleisure », c’est-à-dire des itinéraires combinant affaires et loisirs. 56 % d’entre eux déclarent d’ailleurs prolonger leur voyage d’affaires de quelques jours afin de pouvoir profiter des activités locales, contre un quart des baby-boomers seulement. Pour pouvoir profiter de ces moments de loisir, la plupart d’entre eux réalisent leurs recherches de séjours de manière autonome. Ils utilisent ainsi plusieurs outils : les sites d’avis voyageurs (90 %), les médias sociaux (80 %) ou encore la recherche vocale (63 %). Après s’être renseignés, 44 % d’entre eux affirment réserver leur voyage via leur ordinateur de bureau ou portable.

L’étude révèle ainsi que les milleniums font preuve d’une autonomie quasi totale. Et pourtant, bien qu’attachés à la technologie, ils apprécient tout de même être en relation avec un conseiller humain. 41% d’entre eux estiment que ne pas pouvoir être en relation avec un conseiller humain lors de la phase de réservation est une contrainte majeure. S’ils sont prêts à effectuer eux-mêmes leur réservation, ils apprécient pouvoir se tourner vers un conseiller humain en cas de besoin.

Le rapport au smartphone pendant le séjour

Selon l’étude, cette tranche d’âge utilise en moyenne 18 catégories d’applications différentes lors d’un voyage d’affaires. Les applications de transport terrestre (83 %), de cartographie (82 %) et de traduction (81 %) sont, en toute logique, les plus utilisées. Mais les chiffres sur l’utilisation des applications de vidéo (81 %) et de médias sociaux (79 %) confirment l’appétence par les milleniums pour le Bleisure. Plus globalement, l’étude consolide le rôle du smartphone comme étant un compagnon de voyage pratique dans le voyage d’affaires. Une information qui ne doit pas échapper aux TMC pour Travelport. « En 2018, cette génération de voyageurs a besoin d’outils omni canaux pour les accompagner lors de leurs déplacements professionnels […] Travelport est prêt à soutenir les acteurs qui s’adaptent aux changements de comportement des clients et à leurs nouvelles habitudes de consommation », déclare Emmanuel Bourgeat, Directeur général Travelport France, dans l’étude. Le responsable France de Travelport souligne ici l’importance pour les acteurs du voyage d’affaires de faire évoluer leurs solutions en tenant compte des changements de comportements de leurs clients.

Tom.travel du 30/05/18

Share This