Aéroport de Nice : des emplois menacés

Accueil / Actualités / Aéroport de Nice : des emplois menacés

Aéroport de Nice : des emplois menacés

11/06/20

Le trafic à l’aéroport de Nice n’atteindra pas les 14 millions de passagers prévus en début d’année. Il ne pourrait d’ailleurs, sauf surprise à l’automne, n’en accueillir que le tiers.

Cela aura pour conséquence sur l’emploi notamment dans les sociétés de services. Car si les 600 salariés de la société ACA (aéroports Nice Côte d’Azur) ne sont pas à priori menacés grâce à des mesures comme le gel des embauches, un plan d’économies, le report des investissements, il n’en va pas de même pour les 5 000 emplois présents sur la plateforme dans la sécurité, le commerce, les sociétés d’assistance, agents d’escales, transports, et biens d’autres.

D’ores et déjà le Terminal 1, habituellement réservés aux compagnies étrangères a été fermé. Tous le trafic est concentré sur le Terminal. Sous-traitants et prestataires craignent pour leur emploi. Par exemple l’entreprise Sécuritas, qui emploie 220 employés sur le site a mis en chômage partiel 160 d’entre eux.

Tous les regards se tournent vers les compagnies aériennes qui annoncent depuis quelques jours la reprise progressive des vols.

En juin 21 destinations dont 10 sur l’Europe sont à nouveaux programmées comme 6 vols quotidiens sur Charles de Gaulle) et les annonces se multiplient chaque semaine. Et si le trafic est là les emplois suivent et l’économie azuréenne qui dépend majoritairement de l’international pour son économie et son tourisme ne s’en portera que mieux.

la quotidienne du 11 juin

 

Share This