Accueil / L’Ecolabel Européen : Un label pour développer un tourisme responsable, durable, respectueux de l’homme et de l’environnement
28/10/2022
Actualité Ecolabel Européen

Zoom sur l'écolabel européen 

L'Écolabel européen a été créé en 1992 par la Commission européenne. Il a pour objectif de garantir un niveau d’exigence élevé en termes de limitation des impacts des produits et services sur l’environnement et la santé.

Pour obtenir la distinction, 67 critères sont proposés, dont 22 obligatoires. Ces derniers comprennent notamment un approvisionnement en électricité auprès d'un fournisseur d'électricité d'origine renouvelable, la réduction et le tri des déchets, ainsi que leur envoi au recyclage, la formation du personnel, un éclairage économe en énergie,  la réduction de la quantité de linge à laver ou encore l’information auprès de la clientèle afin de garantir la mise en œuvre des mesures environnementales et de la sensibiliser à l'adoption de comportements respectueux de l'environnement.

1200px-logo_ecolabel-svg_-300x300

Pour en savoir plus:

Suivez le lien pour télécharger le document: L'Ecolabel Européen, qu'est ce que c'est ? >>

Capture ecolabel

Quelques chiffres :

La Corse compte actuellement 14 établissements labellisés Écolabel européen.
Hôtels :
  1. Le Best Western à Aiacciu
  2. Le Best Western à Bastia
  3. L’Auberge Kalliste à Sarra di Farru,
  4. Casa Murina à Purti Poddu
  5. A Piatatella à Monticellu
  6. L'Acquale à Calvi
Villages de Vacances :
  • Bagheera à Bravone
  • U Livanti à Belvidè è Campumoru
  • Le perla di mare à Ghisonaccia 
Campings :
  • Sagone Resort à Sagone
  • Les Oliviers à Portu
  • Pian Del Fosse à Bunifaziu
  • A Merendella à San Niculaiu
  • Torraccia à Carghjese
     
    Meublés de Tourisme :
  • Domaine de la Punta à Purti Vecchju

Découvrez le témoignage de professionnels engagés dans la démarche.

Pour le Domaine Bagheera, Ecolabellisé depuis 2008, les actions au quotidien sont simples et faciles à mettre en œuvre : « Nous ne jetons pas l’ancien mobilier ou la vaisselle. Nous en faisons profiter des associations d’aide aux personnes, qui se charge de les réparer si besoin afin de leur donner une seconde vie. Sur le domaine, le déplacement de nos employés est fait de façon « propre » : à pied, à vélo, en voiturette électrique ou avec un chariot à main. Nous proposons sur place la location de vélo pour notre clientèle qui le souhaite. Beaucoup en utilise déjà et arrivent avec leur bicyclette lors de leur séjour. En effet, les naturistes sont en phase avec le respect de l’environnement et ont pris conscience très tôt de leur impact sur la nature. Cependant, nous demandons à tout le monde, vacanciers et employés, de ne pas gaspiller l’eau, ni cueillir les plantes ou jeter ses mégots par terre en autres. Chaque petit geste compte et les petits ruisseaux font les grandes rivières. Le restaurant fait en sorte de réguler le gaspillage alimentaire en adaptant les portions par exemple ».

A Purti Poddu, à l’Auberge Kalliste chez Justine et Cédric, labellisés depuis 2018, on a réussi le pari d’un tourisme maîtrisé et responsable « sans tomber dans l’extrême, car écologie ne doit pas rimer avec perte de confort. En ce qui concerne le volet sensibilisation de la clientèle, tout se passe très bien. Nos clients viennent par eux-mêmes chercher ces « instants » éducation. Une information rapide est faite au moment de l’arrivée et ils peuvent retrouver plus de détails dans leur chambre. Nos visiteurs viennent naturellement à nous pour échanger sur le sujet au cours de leur séjour ».

Au Misincu, a Cagnanu, on mise sur les produits identitaires, en circuit court comme le demandent certains critères d’attribution de l’Ecolabel « le Fattu in Corsica est une priorité dans une démarche de valorisation des produits de la terre corse, car ils ont ce goût unique intimement lié à la faune et flore locale. De même nous valorisons le zéro kilomètre, le locavore et les artisans alentours car il est important de former un tissu solidaire et de puiser dans notre écosystème local afin de faire découvrir pour notre part la richesse du Cap Corse et tous les produits dont il regorge. Un domaine eco-responsable hôtelier implanté au cœur d’un parc naturel marin a le devoir d’encourager la curiosité de ses hôtes et de parler de son héritage culturel et gustatif ».

A la Casa Murina, établissement écoconstruit, on mise sur la technologie pour réduire sa consommation énergétique : « nous fonctionnons avec différentes techniques comme panneaux solaires, pompe à chaleur, VMC basse consommation, éclairage LED avec détecteurs de présence, dispositifs d’économie d’eau systématiques pour le linge, la vaisselle, le débit d'eau des salles de bain et des toilettes. Nos espaces verts et jardins sont conçus pour être peu voraces en eau grâce à leur composition en essences du maquis corse et leur système d’arrosage au goutte à goutte ».

Vous êtes hébergeur et souhaitez entamer les démarches nécessaires à l’obtention de l’Ecolabel Européen ?
L’Agence du Tourisme de la Corse finance à 100 % l'assistance à son obtention. L'enveloppe consacrée à cette opération est de 200.000 euros sur deux ans, dont 40.000 euros financés par l'ADEME (agence de la transition écologique). 
Il vous suffit de transmettre une lettre d’intention à nos services en faisant état de votre volonté d’inscrire votre établissement dans cette démarche vertueuse. 

961659bb-0107-472d-939d-e8c99653690a

Vous avez des questions complémentaires :
Contactez : Jean Louis Moretti

Propos recueillis par Johanna Marchioni