Accueil / Taxe de sûreté : double peine pour les compagnies aériennes selon le SCARA
31/03/2021
Veille COVID

air journal du 31 mars

L’État français réclame aux compagnies aériennes 550 millions d’euros de dépenses de sûreté et de sécurité, correspondant selon le SCARA au déficit en 2020 et 2021 de la taxe d’aéroport – liée au trafic passagers en chute de plus de 70% l’année dernière pour cause de pandémie de Covid-19.

D’après le Syndicat des Compagnies AéRiennes Autonomes (SCARA), la DGAC a annoncé la nouvelle le 26 mars 2021 « lors de la réunion annuelle de présentation du bilan économique de la fonction sûreté/sécurité des aéroports » : le déficit de ces dépenses atteint un total de 550 millions d’euros et devra être payé par les compagnies aériennes « sur 6 ans à partir de 2024 », la somme étant « majorée des intérêts et des frais de gestion réclamés par l’État ». Lire la suite