Accueil / Quelle est la place du soft power français aujourd’hui ?
14/01/2022
Veille filières

tourmag du 13 janvier

La notoriété culturelle de la France a toujours été ancrée dans l’esprit des audiences étrangères. Qui n’a jamais entendu parler des Misérables, n’a pas souhaité s’aventurer dans les galeries du Château de Versailles ou ne s’est pas émerveillé devant les pâtisseries de Pierre Hermé

C’est de cela que traite le concept de soft power. Conceptualisé par Joseph Nye dans les années 1990, le soft power (littéralement « pouvoir doux »), désigne la capacité d’un État à séduire et à attirer une audience étrangère, par le biais de trois sources principales et non coercitives : sa culture (la source la plus utilisée), ses valeurs, et ses politiques étrangères lorsqu’elles sont perçues comme légitimes. Il s’oppose au hard power qui signifie le pouvoir de contrainte et repose donc sur l’usage de la force ou la menace d’y recourir pour parvenir à ses fins.....lire la suite