Accueil / Montagne : « Les hôteliers sont les grands perdants des vacances de février », selon Laurent Duc (UMIH)
18/02/2021
Veille COVID

tourmag du 18 février

Alors que la France est plongée dans les vacances de février, mais sans remontées mécaniques et avec un couvre-feu à 18h, à l'arrivée, les professionnels du tourisme font grise mine, à commencer par les hôteliers. Sur les pentes des montagnes françaises, les établissements ne font pas le plein pour ceux ouverts, alors qu'une partie reste malheureusement fermée. Nous avons fait le point avec Laurent Duc, président de la branche hôtellerie de l’UMIH.

TourMaG.com - Quelle est l'ambiance dans l'hôtellerie française, alors que les vacances de février sont bien engagées ?

Laurent Duc : Nous avons plein de problèmes, car à tout ce que nous demandons, les ministères nous disent non et tout ce qui est proposé, nous y échappons.

Je suis désespéré que nos restaurants dans les hôtels soient fermés à nos propres clients, alors que nous sommes ouverts. Lire la suite