Accueil / L’IATA pose un premier jalon vers l’établissement d’un « passeport sanitaire »