Accueil / Le démarketing pour une meilleure gestion des flux touristiques
22/09/2021
Veille etourisme

réseau de veille en tourisme du 21 septembre

Arrêter la promotion marketing et la géolocalisation, restreindre l’accès aux lieux de villégiature et taxer les visiteurs sont des stratégies de démarketing en vogue.

En 2019, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) estimait que d’ici 2030, quatre millions de touristes s’ajouteraient aux 1,4 milliard de voyageurs déjà existants, soit près d’un humain sur cinq. Cette croissance soutenue a mené à une surfréquentation de certains lieux, provoquant des conséquences sur la faune et la flore et sur la vie quotidienne des résidents. Avant la pandémie, la forte présence des visiteurs dans certaines villes comme Amsterdam, Barcelone et Venise, avait suscité de vives critiques de la part des citadins qui désiraient se réapproprier leurs quartiers. Lire la suite