Accueil / Crise sanitaire : le secteur de l’hôtellerie au bord du gouffre
22/02/2021
Veille COVID

le parisien du 21 février

Même s'ils ont le droit d'ouvrir, contrairement aux restaurants, les hôtels sont « à l'agonie », pointe l'Umih, le premier syndicat professionnel. Faute de touristes internationaux, à cause du couvre-feu, de la réduction des déplacements de loisirs et professionnels, de l'interdiction de servir des repas ailleurs qu'en chambre ou du télétravail… les 18000 hôtels français (200 000 emplois) vivent une véritable descente aux enfers.

Lire la suite