Accueil / « Le tourisme de la dernière chance » menace les derniers havres préservés de la planète
23/08/2021
Veille COVID

veilleinfotourisme du 23 aout

« On se remettra de la pandémie, pas de la fonte des glaces » - Noam Chomsky, l’un des plus grands philosophes américains

Si le cynisme et l’inconscience réunis étaient un phénomène, ce serait sans doute le « tourisme de la dernière chance ». Pressés par l’urgence de voir un site naturel avant qu’il ne disparaisse, c’est ce qui pousse chaque année des centaines de milliers de visiteurs à la Grande Barrière de Corail, qui n’est déjà plus que l’ombre d’elle-même, jusqu’aux calottes polaires et glaciers. Parmi ces derniers, la Mer de Glace est en passe de devenir un mausolée aussi célèbre que le Taj Mahal. Lire la suite