Accueil / Les tendances technos qui simplifieront les déplacements professionnels selon HRS
11/01/2018
Veille tourisme d'affaires

Dans son livre blanc annuel, HRS présente les tendances technologiques émergentes qui simplifieront les déplacements professionnels du voyageur d’affaires.

Comme d’autres acteurs du secteur, HRS voit dans l’évolution de l’intelligence artificielle, l’utilisation de la Blockchain ou encore le développement de la Predictive Data, les tendances technologiques phares qui auront un impact sur le Travel. Pour le spécialiste de la réservation d’hôtels, elles constituent un moyen de simplifier les déplacements dans le voyage d’affaires. Une thématique placée au cœur des débats au cours du Coporate Travel Forum, le rendez-vous annuel d’HRS qui s’est déroulé en novembre dernier, qui a également été le sujet développé dans son livre blanc annuel. Un choix logique lorsque l’on sait que 88 % des voyageurs interrogés par l’étude estiment que la technologie simplifie le voyage.

Les pratiques et tendances en développement

Si le Big data, l’iOT, l’intelligence artificielle ou encore la Blockchain trouvent déjà des cas d’applications dans le Voyage, les experts du secteur misent sur une généralisation des cas d’utilisation, du fait de leur capacité à simplifier les déplacements. HRS affirme que le Big Data permet par exemple aux entreprises de repenser leur politique voyage en analysant le comportement et les habitudes de leurs collaborateurs, à condition d’être capable de passer du Big Data au smart data. Autrement dit, exploiter les données pertinentes pour s’adapter aux besoins du collaborateur tout en assurant sa sécurité et en minimisant les coûts.

L’intelligence artificielle, elle, accompagne déjà le voyageur d’affaires et lui permet de simplifier ses déplacements. Que ce soit au travers des chatbots ou des interfaces vocales, l’IA représente un des enjeux majeurs pour les acteurs du secteur. L’IoT (l’internet des objets), en lien étroit avec l’IA, constitue également un champ de bataille important pour les entreprises qui accompagnent le voyageur d’affaires. Fer de lance du travailleur moderne, toujours en mobilité, ces interfaces multiplient les points de contact avec les entreprises. Pour continuer à exister au travers de ces supports, elles doivent donc se saisir de la technologie, selon l’étude. Au-delà des montres et des assistants vocaux, les objets connectés couvrent un champ bien plus large qui permet de faciliter les déplacements professionnels. Guillaume Rio, Technology Trends and Partnerships Manager de l’Échangeur by BNP Paribas Personal Finance, cite par exemple les caméras du projet Smart City à Shanghaï. Elles sont capables, grâce à l’IA, de détecter les mouvements des personnes et des véhicules dans la ville. L’analyse de ces données permet ensuite de qualifier quels sont les meilleurs trajets par rapport à un évènement Business, un lieu, une date. Des informations qui permettront au voyageur d’affaires d’organiser et d’optimiser ses déplacements en fonction de ces éléments.

Selon l’étude, la Blockchain, quant à elle, permettra de supprimer peu à peu les différents intermédiaires entre le commerçant et le payeur et donc les frais associés. Les experts y voient également l’opportunité de simplifier les déplacements si la Blockhain est utilisée pour toutes les procédures de contrôle d’identité du voyageur, aux douanes ou à l’hôtel par exemple.

L’analyse prédictive : un enjeu crucial en 2018

Au regard des différentes études menées par les acteurs du Voyage et des articles listant les tendances de l’année, la Predictive data (l’analyse prédictive) semble être le petit nouveau dont les professionnels doivent à tout prix se saisir. Si en 2017, la data science n’était pas un domaine familier, elle est aujourd’hui claire comme de l’eau de roche, assure le livre blanc. L’objectif pour les acteurs du Voyage d’affaires est donc désormais de passer à l’étape supérieure. Autrement dit, être capable d’exploiter l’analyse de données pour pousser des contenus personnalisés aux voyageurs. Voilà l’enjeu de la predictive data. Guillaume Rio imagine par exemple qu’à l’aide d’une caméra, Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon, pourra analyser les tenues vestimentaires du voyageur d’affaires avant son départ, et en fonction de la météo de sa destination, faire une liste des vêtements à emporter, et pourquoi pas effectuer la commande via Amazon et les faire livrer.

Dans le transport ferroviaire, l’analyse prédictive permet par exemple de prévoir l’évolution des prix sur les trains à certains moments de la journée et sur certaines lignes, en fonction du comportement de la demande d’achat. Grâce à cette analyse, l’entreprise est en mesure de faire du Yield management et d’éduquer ses collaborateurs en matière de politique tarifaire et les pousser à réserver à l’avance par exemple. Et les cas d’application sont multiples, que ce soit dans l’hôtellerie, la restauration et les transports plus largement. À noter que l’ensemble des tendances listées par les différentes études sont étroitement liées. HRS explique que plus l’intelligence artificielle se développe, plus les capacités des objets connectés seront intéressantes pour le voyageur. Plus les objets connectés se démocratisent et plus la collecte de données, nécessaire à l’analyse prédictive, se développera. Un schéma  qui rappelle l’importance pour les acteurs du voyage d’affaires de suivre l’évolution des technologies pour mettre à jour leurs dispositifs.

Tom.travel du 10/01/18