Accueil / La Corse revendique une position «premium» en Méditerranée
16/11/2017
Actualité Promotion

La réputation touristique de la Corse, île verte posée sur le bleu de la Méditerranée, aux paysages incroyablement préservés de la montagne à la mer et qui accueille de l’ordre de 3,5 millions de séjours, n’est plus à faire.

Les nouvelles orientations du tourisme de l’île visent clairement à protéger ce capital et les traditions locales qui en font une destination unique. Cela suppose de veiller aux équilibres. Le propos n’est donc pas pour le tourisme corse de faire la course à la quantité de touristes qui pourrait, si le phénomène n’était pas maîtrisé, détruire à terme la ressource mais de privilégier un tourisme à plus haute contribution, respectueux des grands équilibres et qui s’étale dans le temps et dans l’espace.

Transition écologique et transition numérique portent l’ambition du tourisme de l’île qui compte bien devenir un « must »  en Méditerranée, en matière de tourisme vert-bleu durable.

L’Agence du Tourisme de la Corse a ainsi revisité depuis un an toute la communication multicanal de l’île. Elle propose un message singulier adossé à des visuels puissants et uniques portant l’image d’une destination d’exception encore préservée en Méditerranée. « Faire le tour du monde, s’arrêter ici » ! Le message est à la fois puissant, simple, accessible et sonne comme une évidence. Il affirme la fierté d’une destination authentique qui possède les arguments pour revendiquer une position « Premium » en Méditerranée.

Derrière cette image destination et sa marque digitale « visit-corsica.com », s’est greffée une véritable stratégie de filières mettant en avant la destination MICE, la destination bien-être-ressourcement-art de vivre et la destination tourisme actif et de pleine nature comme autant de segments d’étalement sur lesquels la Corse fonde son tourisme tout au long de l’année.

L’activité touristique se poursuit de manière soutenue avec de très bons taux d’occupation en particulier pour l’hôtellerie en ce mois de septembre.

Les arrivées sur l’île de mars à fin août 2017 ont augmenté de +5,6% par rapport à l’an dernier et la période de mars à juin connaît pour sa part depuis 2016 un taux de croissance constant en volume de +10% par an. L’île n’est clairement plus une destination uniquement estivale et les offres originales des opérateurs se multiplient avec une accessibilité aérienne qui se renforce de manière sensible tant depuis les capitales régionales continentales que depuis les marchés étrangers. Le trafic aérien sur la Corse sur les 8 premiers mois de l’année gagne 9,6 points en volume par rapport à l’an dernier et la part de marché de l’aérien dans les transports globaux gagne encore 2 points représentant 47,6% des flux totaux (l’aérien représentait sur la même période 35,4% en 2010).

L’Univers des voyagistes est parfaitement sensibilisé aujourd’hui aux tendances de la demande - y compris dans le segment du luxe - aux programmes écoresponsables, à la  découverte d’espaces naturels préservés,  aux expériences à vivre et la pratique d’activités à la rencontre d’une culture et de savoir-faire locaux. Loin d’un simple argument marketing de façade,  la destination Corse, territoire naturel et authentique, doté d’une biodiversité exceptionnelle, très proche et dépaysante à la fois, dispose de tous les atouts pour devenir la référence en méditerranée répondant à ces nouvelles aspirations des touristes.

illustration ile verte

ATC/ Daniel Charavin – 25 septembre 2017