Accueil / INTENSE, l’échappée belle                               
13/11/2018
Actualité Institutionnelle

                     Enfourcher son vélo pendant les vacances, voilà la tendance du moment. L’art de découvrir une région en quelques coups de pédale innove et séduit... Au point de positionner aujourd’hui  le « cyclotourisme » comme une filière florissante. Un secteur où  La Corse pourrait se trouver rapidement aux premières loges. Pour y parvenir, un seul  mot d’ordre : Le projet « INTENSE. » Du côté de l’ATC, partie prenante du projet, le pari est lancé.  

INTENSE porte bien son nom. Car il pourrait bien enrichir voire revisiter de fond en comble l’offre « pleine nature » proposée actuellement par notre île. Ce projet transfrontalier, acronyme de « Itinerari Turisticu sostenibili »,Itineraire touristique durable dont l’Agence du Tourisme est partenaire a de quoi séduire les amateurs de la petite reine. Et les sportifs en général car la randonnée pédestre est aussi au programme. Avec le développement durable pour fil rouge, INTENSE a plus d’une corde à son arc. Novateur sur bien des plans,  il consiste à la création d’un itinéraire touristique entre la Corse et l’Italie avec une escale du côté des Alpes Maritimes. Dans ses bagages, le vélo est bien évidemment  le bienvenu.

Tracé définitif en Décembre

Au total, 14 partenaires issues de 5 régions (Ligurie, Toscane, Sardaigne, Alpes Maritimes et Corse) planchent actuellement sur les différentes options de tracé. S’agissant de l’itinéraire Corse, c’est l’ATC qui a été désignée  chef de file. La phase 1 concernant l’étude du contexte « régional » est achevée. Et la phase 2, liée au relevé de terrain débute désormais. Le rendu du tracé est programmé en Décembre. Intense, c’est aussi un budget total de plus de 5 millions d’euros  dont 85% sont financés par les fonds Feder. (Fonds Européens de développement régional). La part de l’ATC, quant à elle, est de l’ordre de 420.000 euros dont 85% proviennent également des fonds Feder.      

Dont le chiffre d’affaires des acteurs économiques de cette filière s’élève actuellement  à 4,5 milliards d’Euros. Une économie florissante qui a pour particularité  de s’inscrire dans une démarche de développement durable.