Accueil / Etude TripAdvisor : comment les Français choisissent-ils leurs vacances ?
09/01/2019

TripAdvisor livre son étude sur les habitudes des voyageurs. Si le prix compte parmi les critères décisifs, de nouvelles aspirations émergent.

La quête de la bonne affaire : c’est un critère auquel le voyageur français est, plus que d’autres, sensible. Le dernier TripBarometer de TripAdvisor montre en effet qu’alors que 17% des voyageurs dans le monde réservent chaque année à la même période, les Français, eux, sont plus disposés à réserver quand ils tombent sur une bonne affaires (14%). Car un Français sur dix n’ aucune idée de sa destination avant d’entamer ses recherches, se laissant donc volontiers influencé par un prix attractif. Un Français sur trois est d’ailleurs prêt à changer sa destination s’il trouve un vol moins cher.

Le transport figure donc en tête des préoccupations lors de la réservation d’un séjour : 28% des Français commencent par réserver le transport avant de s’occuper de l’hébergement ou des activités. Et ce alors que le logement reste la dépense numéro 1. En moyenne, les voyageurs français dépense 2277 euros pour leur voyage. 35% de ce budget est dédié au logement, 25% au transport, 13% à la restauration, 10% au shopping, 9% au transport sur place et 8% seulement aux activités.

30% des voyageurs dans le monde sont des city-breakers

Les Français sont par ailleurs les premiers utilisateurs de sites de partage de maisons. 48% loueraient par ce biais, rapporte TripAdvisor, alors que l’ensemble des voyageurs interrogés optent largement pour l’hôtel (53%), les centres de vacances ou appartement (8%) et seulement 7% par les sites web de partage de maison.

Autre spécificité française d’après l’étude menée par TripAdvisor : les séjours à la plage (27%) sont un peu plus appréciés que les séjours en ville (24%). Et ce alors que 30% des voyageurs dans le monde sont des city-breakers. Leur objectif : rechercher des destinations où ils peuvent profiter de l’histoire et de la culture, tout en s’amusant, analyse TripAdvisor. “Les résultats de l’étude TripBarometer montrent que la découverte de nouvelles cultures est un facteur plus important que la météo dans le choix d’une destination, avec des voyageurs désireux d’élargir leurs horizons et d’expérimenter quelque chose de nouveau, plutôt que d’aller simplement vers une destination ensoleillée”, détaille Sally Davey, Global Director Industry Relations de TripAdvisor.

Des voyageurs bien organisés

Un choix qui se fait en partie au détriment des destinations balnéaires. Une proportion moindre de voyageurs (25%) met en effet le cap sur la plage. Un tiers des voyageurs qui font ce choix ont d’ailleurs plus de 35 ans. Ils font généralement le choix d’un centre de vacances ou d’une location de vacances, pour lesquels ils dépensent en moyenne 1107 euros. Seuls 5% des voyageurs partent en croisière, et les ⅔ de ces voyageurs ont plus de 50 ans. Ils dépensent en moyenne 1605 euros.

Toujours d’après l’étude, l’expérience culturelle (36%) est un facteur plus important que la météo (27%) pour le voyageur français. Mais au même titre que les Thaïlandais ou les Espagnols, ils sont plus susceptibles de changer de destination en raison du mauvais temps.

Avoir l’esprit tranquille

Pendant le séjour, enfin, les voyageurs français veulent partir l’esprit tranquille, souligne l’étude. Quatre français sur cinq recherchent des activités et restaurants qu’ils pourront tester sur place avant leur départ. 29% réservent à l’avance, pour la tranquillité d’esprit (52%) ou pour passer moins de temps dans les files d’attente (29%). Une tendance qui ne devrait pas manquer de se confirmer dans les années à venir, de nombreux sites et attractions touristiques mettant en place des système de pré-réservation et de créneaux de visites pour mieux gérer les flux. La moitié des voyageurs interrogés (49%) s’appuient enfin sur TripAdvisor pour choisir leur destination. 36% des Français ont été inspirés par le site de voyage, devant les agences de voyage en ligne (10%) et les guides de voyage (10%).

*Cette étude a été menée par l’institut Ipsos Mori auprès de 21500 voyageurs sur 33 marchés sur la période du quatrième trimestre 2017 au deuxième trimestre 2018.

echotouristique.com du 9/01/19